Mursi
https://fr.pinterest.com/ThomWaro/thomas-waroquier-artiste/
GUEULE(S) Cette série de sculptures et peintures s’articule autour de l’idée de perte ou d’obtention d’identité par altération du visage: l’un subi, l’autre voulu, l’un traumatique, l’autre initiatique. Dans un premier temps, je me suis replongé dans l’histoire des Gueules Cassées, 100 ans après la boucherie de la Grande Guerre, des hommes devenu monstres. Comment rendre compte de la violence , essayer de souligner l’humanité ensevelie sous les blessures ? J’ai ensuite porté mes recherches sur les modifications corporelles à but identitaire et communautaire d’Afrique de l’Est. Les hommes modèlent, sculptent leur visage pour appartenir aux codes de leurs sociétés. Comment sublimer la blessure et ainsi venir parer le corps de sacré ? À travers ces projets, je questionne la notion de recevabilité: comment les codes socio-culturels déterminent ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas?
primée de la deuxieme place nationale du Prix Avenir Métiers d'art 2018, l'Institut National des Métiers d'Art Exposée au centre culturel ARCADE du Chateau de Sainte Clombe en Auxois Janvier - Mars 2018 Exposée a la Bibliotheque Forney 1 rue Figier 75004, Paris Octobre 2017 Bronze 2/8 50x45x25cm